A Carentan, Mange ta soupe remet le couvert

> CARENTAN/ Pour sa 4e édition, le festival ne change pas sa recette et met les ingrédients appréciés du public : ateliers, débat et concours de soupe.

Dernière mise à jour : 23/10/2012 à 10:03

Un atelier couleur se déroulera lors de la 4e édition du festival.
Un atelier couleur se déroulera lors de la 4e édition du festival.

Laurent Porée, fondateur et président de l’association qui organise le festival Mange ta soupe, répond à nos questions.

Comment définiriez-vous ce festival ?

C’est comme une soupe avec des légumes, des épices, de l’eau. Il y a plusieurs ingrédients : le social, le bien manger, l’environnement. Tout est lié. Ce n’est pas un festival catalogué bobo car on a compris que toutes les problématiques étaient liées. Mieux manger, c’est se respecter et respecter l’environnement. Et ça fait du bien au porte-monnaie. Manger bien, de saison, avec des produits locaux, c’est quelque chose que je mets en pratique depuis des années. Notre manifestation permet également de mixer des gens de tous âges mais aussi de différentes classes sociales qui n’ont pas forcément l’occasion de se côtoyer.

Pourquoi ce festival ?

Nous avions des préoccupations autour de l’environnement et nous devions agir. Nous avons trouvé des partenaires prêts à nous suivre dans cette aventure. C’est petit à petit devenu un événement au fil des éditions. 300 à 400 personnes sont venues l’an dernier. Mange ta soupe permet de donner une autre saveur à la Maison de l’action sociale et de l’emploi. D’habitude, c’est un lieu où les gens se rendent pour des formalités douloureuses. Lors du festival, nous leur proposons des activités liées à du plaisir.

Quelles sont les nouveautés de cette 4e édition ?

Nous n’avons pas forcément de nouveautés. Nous essayons de nous montrer attentifs aux attentes du public. Nous renforçons les activités qui leur plaisent. Ce qui fonctionne bien, c’est le concours de soupe organisé le samedi dans le village éphémère. 23 équipes y ont participé l’an dernier, chacun constituée au moins de 3 à 4 personnes. Ce concours est lié au marché du terroir de la place Vanoble, et aussi à la veillée normande qui se déroule le samedi soir. Le rendez-vous des toqués est aussi un moment très attendu. Dimanche, de 14 h à 18 h, une dizaine de chefs qui sont intéressés par les produits locaux vont offrir une dégustation aux visiteurs. Gérard Legruel leur fera découvrir les légumes oubliés.

Quels sont les autres temps forts ?

Les différentes activités organisées à la Maison de l’action sociale : ateliers cuisine, ateliers illustration, ateliers gravure, exposition-vente de la Doudou factory. Il ne faut pas oublier les débats organisés autour de deux documentaires : Pesticide mon amour en présence du réalisateur Erik Frétel et Tous cobayes ? de Jean-Pierre Jaud. Ils vont nous permettre d’échanger sur de grands sujets comme les OGM. Il y a aussi une exposition à la bibliothèque de Carentan. Ce sont des illustrations d’Aurélia Fronty sur le thème des soupes du monde. C’est un appel à découvrir le monde à travers ce plat.

Votre festival respecte-t-il l’environnement ?

Nous essayons de mettre nos actes en adéquations avec nos idées. Nous souhaitons que cette manifestation ait le moins d’impact possible sur l’environnement. Pour ce faire, nous incitons le public à utiliser des moyens de transport responsables. Nous-même, en plus des verres lavables pour le cidre et autres sodas, nous avons une banque du bol, qui nous permet de recycler des bols trouvés dans des vide-greniers. Pour tester les soupes, nous avons environ 350 bols en réserve. Pour 1 € de consigne, il est possible de nous en emprunter un que nous lavons si la personne veut en goûter une autre. Enfin, nos programmes et affiches sont imprimés sur du papier recyclable.

Mange ta soupe c’est du mercredi 24 au dimanche 28 octobre, à Carentan. Le programme complet est à retrouver sur leur site : www.mangetasoupe.eu/ Informations et réservations au 02 33 54 24 79 ou sur leur page Facebook.

À Feuilleter

Une ST Lo N°131 Calameo
Les archives
Votre opinion

Et vous, faites-vous vos courses à la ferme ?

Voir le résultat

Chargement ... Chargement ...